Support & Downloads

Quisque actraqum nunc no dolor sit ametaugue dolor. Lorem ipsum dolor sit amet, consyect etur adipiscing elit.

s f

Contact Info
198 West 21th Street, Suite 721
New York, NY 10010
youremail@yourdomain.com
+88 (0) 101 0000 000
Follow Us
Prendre des vacances en étant freelance

Comment prendre des vacances en étant freelance ?

Entre travailler pour vivre et vivre pour travailler, la balance penche généralement vers la première option. Mais dans le freelancing comme dans le salariat, la demande de congés est un mauvais moment à passer. Aujourd’hui, on vous explique comment prendre des vacances en étant freelance.

 

Les bonnes raisons de prendre des vacances

 

Avant toute chose, petit rappel pour déculpabiliser sur les bonnes raisons de prendre des vacances :

 

01 – Éviter le burn-out

Le burn-out est un phénomène bien réel qui a pris une certaine ampleur depuis quelques décennies. Pour l’éviter, il n’y a pas de secrets : il est important de savoir quand et comment lever le pied.

 

02 – Créer un réel équilibre vie personnelle – vie professionnelle

Rappelez-vous également les raisons qui vous ont poussé à devenir freelance. Ce nouveau statut signifie bien souvent la promesse de pouvoir mieux organiser son quotidien entre vie professionnelle et vie personnelle et ainsi atteindre un réel équilibre.

 

03 – Renouveler ses sources d’inspiration

Plus spécifique aux freelances dans le domaine de la création, cela s’adapte à tous les freelances de manière générale. Gardez en tête que les vacances permettent de remettre les choses en perspective et ainsi de gagner en productivité au moment de la reprise.

 

04 – Profiter de vos droits

En étant freelance tout comme en étant salarié, vous avez droit à cinq semaines de vacances par an minimum. Il ne tient qu’à vous de vous organiser pour profiter pleinement de celles-ci.

Sur le même sujet, retrouvez notre article : se sentir légitime lorsque l’on est freelance : en finir avec le syndrome de l’imposteur

 

Comment prendre des vacances en étant freelance ?

Dès la rédaction du contrat de prestations qui déterminera les paramètres de votre mission avec votre nouveau client, il est primordial d’aborder le sujet des vacances. Ce contrat, comme un contrat de travail salarié lambda devra préciser le nombre de semaines de vacances que vous envisagez de prendre, les modalités de déconnexion de celles-ci et sous quels délais ils seront informés. Ces clauses sont particulièrement importantes pour les missions à récurrence mensuelle par exemple.

 

Dans la même dynamique, pensez à prévenir vos clients le plus en amont possible afin que ces derniers aient le temps de prévoir comme pallier votre absence. Ils pourront ainsi vous faire toutes leurs demandes suffisamment en amont, ce qui vous évitera un coup de rush la veille du départ. Pour une réelle coupure de trois semaines, avertissez-les si possible au moins deux mois en avance.

 

Il ne vous reste plus qu’à rédiger un message d’absence complet automatique indiquant les dates de vos vacances, votre date de retour et en indiquant clairement que vous n’avez aucun accès à vos emails.

 

La bonne astuce : notifiez vos clients que vous reprenez du service un jour plus tard afin de vous laisser le temps de traiter vos mails et demandes en retard.

 

Pour gagner du temps au quotidien et gérer au mieux votre équilibre vie professionnelle – vie personnelle, inscrivez-vous à la bêta de Tikki pour gérer l’ensemble de votre activité de freelance avec un seul outil :



Poster un commentaire